Top bar
2015/2/26
Bonne fête aux Nestor, Porphyre !

Les pommes de terre cuites sont plus faciles à digérer que les pommes en terre cuite.
Alphonse Allais

Satyrique rétro

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:59

satiric-illustrations-john-holcroft-11Voici une série d'illustrations rétro de nos petits problèmes modernes.




Webcam@Berninfo.ch


2015/2/13
Bonne fête aux Béatrice, Fulcran, Gertrude, Jourdain, Polyeucte, Relinde, Sava !

If I could wake up in a different place, at a different time, could I wake up as a different person?
Chuck Palahniuk, in Fight Club

Quel âge ont véritablement nos héros de bande dessinée?

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:19

Trouvé ici.

www35



2015/1/29
Bonne fête aux Gentile, Gildas, Sulpice !

In heaven, all the interesting people are missing.
Friedrich Nietzsche

Quelques photos historiques rares

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:22



2015/1/17
Bonne fête aux Roseline, Sabin, Théodose !

What then in the last resort are the truths of mankind? They are the irrefutable errors of mankind.
Friedrich Nietzsche

Une heure de génériques célèbres de Saul Bass

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:56

Trouvé ici.



2015/1/4
Bonne fête aux Odilon !

The lie is a condition of life.
Friedrich Nietzsche

Adam Rainer

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:50

adamrainerAdam Rainer était nain à 18 ans.

Il mesurait 2 mètres 33 à sa mort.



2014/12/25
Joyeux Noël et bonne fête aux Adalsinde, Emmanuel, Eugénie, Jacopone, Jésus, Noël !

Just for the record, the weather today is bitter with occasional fits of jealous rage.
Chuck Palahniuk, in Diary

Qu'est-ce donc ?

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:13



2014/12/9
Bonne fête aux Gorgonie, Léocadie !

On a les femmes dans les bras, puis un jour sur les bras, et bientôt sur le dos.
Sacha Guitry

Le tour du monde en un clin d'oeil

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:28

tour du mondeCliquez ici pour agrandir…



2014/12/6
Bonne fête aux Nicolas, Pierre-Pascal !

"You know, I've got a plan that could rescue Apple. I can't say any more than that it's the perfect product and the perfect strategy for Apple. But nobody there will listen to me."
Steve Jobs (1995)

Apollo DSKY Simulator

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:38

dskyVoici un simulateur de l'interface informatique jadis utilisée par les passagers des missions Apollo.



2014/11/17
Bonne fête aux Aignan, Elisabeth, Hilda, Salomée !

We are all haunted and haunting.
Chuck Palahniuk, in Lullaby

Lu chez l'AFP la semaine dernière

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:41

lukasiewicz

L'or noir gicle toujours du premier puits de pétrole du monde en Pologne

Bobrka (Pologne) – Le pétrole bouillonne toujours et son odeur s'élève du fond d'un puits creusé à la main en 1860 sous l'oeil d'Ignacy Lukasiewicz, l'inventeur de la lampe à pétrole et fondateur de la mine.

Bobrka dans le sud-est de la Pologne, est le plus vieux site pétrolier industriel du monde, toujours en exploitation.

Grâce à Lukasiewicz, pharmacien, chimiste et industriel polonais du XIXe siècle, Bobrka est devenue le berceau de l'industrie pétrolière mondiale, déclare à l'AFP non sans fierté Barbara Olejarz, directrice du musée de l'industrie pétrolière qui s'étend sur 20 hectares et cohabite avec la vieille mine.

Tout a commencé là, insiste-t-elle en pointant du doigt un obélisque érigé à Bobrka par Lukasiewicz, ses partenaires et amis, pour marquer le lancement de la mine en 1854 et la création de la première société pétrolière du monde.

Né en 1822 à Zaduszniki, en Galicie qui appartenait à l'époque à l'empire austro-hongrois, Ignacy Lukasiewicz obtient 30 ans plus tard son diplôme de pharmacien à l'Université de Vienne et s'intéresse à l'huile de roche que l'on rencontrait depuis des siècles dans les Carpates orientales.

– Pétrole lampant –

Au terme de nombreuses expériences, interrompues de temps à autre par des incendies et explosions accidentelles, il réussit la distillation fractionnée du brut et invente la première lampe à pétrole lampant. En juillet 1853, il en éclaire l'hôpital de Lviv (Lemberg en allemand, Lwow en polonais). L'année suivante, il fait allumer à Gorlice la première lampe à pétrole au monde, qui éclaire une rue.

Après, pour avoir suffisamment de carburant, il a fallu apprendre à en extraire.

A Bobrka, les premiers foreurs étaient en fait des puisatiers qui creusaient des trous avec des pioches, pelles et marteaux. Le travail était dur et dangereux, souligne Mme Olejarz, devant une chèvre en gros rondins de bois fichés dans le sol autour du puits Franek, équipée d'une poulie permettant de remonter les seaux de pétrole.

En creusant, le puisatier doit redouter effondrements, affaissements, inondations et fuites de gaz, à l'origine d'accidents souvent mortels. Il renforce donc les parois du grand trou avec des planches et rembourre les joints de fabacées, le pois, le pois chiche ou la fève qui, bombant au contact de l'eau, rendent la construction étanche. Pour obtenir un mouvement d'air au fond, il descend avec un oiseau attaché à un fil. Ses battement d'ailes servent de ventilateur naturel.

– Un Rockefeller –

En 1874, la bureaucratie austro-hongroise répertorie à Bobrka 111 puits et forages. Le puits le plus profond, creusé à la main, descend à 150 mètres. Les techniques évoluant très vite, les puits ont été approfondis par la suite grâce à divers types de forages, une technologie développée particulièrement aux Etats-Unis.

Mais, selon certains, dans un premier temps, un des Rockefeller, en personne ou représenté par ses collaborateurs, est venu ici pour chercher comment obtenir du kérosène à partir du pétrole brut, affirme Mme Olejarz.

Et Lukasiewicz leur dit tout. Les amis des Rockefeller le rapportent avec stupéfaction: interrogé sur le prix à payer pour ses conseils, il aurait répondu que c'était gratuit car il le faisait pour le bien de l'humanité et non pas pour s'enrichir, raconte-t-elle.

C'était quelqu'un de particulièrement modeste, d'une bonté proverbiale, un passionné. Selon sa conception, l'industrie pétrolière devait surtout servir à améliorer la vie de cette pauvre province de Galicie, explique Joanna Kubit, directrice du lycée technique de pétrochimie à Krosno (sud-est).

Avec les revenus générés par la nouvelle industrie, la vie des habitants de la région a changé. On disait à l'époque que chaque route de Galicie était pavée de deniers de Lukasiewicz, tellement il a dépensé de sa fortune dans les projets d'utilité publique, ajoute-t-elle.

Sa modestie s'est retournée contre lui. Il est resté moins connu que d'autres scientifiques polonais: Copernic ou Marie Sklodowska-Curie. Il ne voulait pas qu'on parle de lui, il n'aimait pas se distinguer, il a tout fait de son vivant pour qu'on l'oublie et son voeu a été exaucé, regrette Mme Olejarz.

(©AFP / 13 novembre 2014 06h15)



2014/11/3
Bonne fête aux Gwenaël, Hubert, Papoul, Pirmin !

I consider Christian theology to be one of the greatest disasters of the human race.
Alfred North Whitehead

WINDOWS 93

Filed under: Oldies — admin @ 00:00:29

WINDOWS 93WINDOWS 93 (En MAJUSCULES SVP!) rappellera aux briscards de l'info ce qu'ils auraient préféré oublier…

Merci à Habett!


Next Page »

Powered by WordPress (Important Warning)