Top bar
2005/11/30
Bonne fête aux André, Maxence, Tugdual !

I was writing all kinds of positive and negative canons and weird inverted this and retrograde that and getting as spaced-out mathematically as I could and I was going "Wait a minute (laughs), who cares about that stuff?" I had always liked rhythm and blues so here I was stuck between the slide rule and the gut bucket somewhere and I decided that I would opt for a third road someplace in between.
Frank Zappa (From an 1972 interview to Martin Perlich. On giving up writing serial music.)

De battre mon coeur s’est arrêté

Filed under: DVD — admin @ 00:00:15
Je ne suis habituellement que peu porté sur le cinéma français… À l’exception de classiques comme “Le Bonheur Est Dans Le Pré”, de “De-Funèsseries” ou autres. C’est donc sans attente particulière que j’ai reçu ce DVD pour mon anniversaire.

Ma première surprise a été le réalisme du scénario et du jeu des acteurs. L’élocution mitraillesque de Duris est éprouvante, certes, mais elle dessert au mieux le personnage qu’il incarne. De même, son évolution pianistique revet un aspect pédagogique fort intéressant puisque nous découvrons au fil de son apprentissage l’affinement de son interprétation.

C’est donc une chronique, mais également un film musicalement passionnant: Un excellent moment de Grand Cinéma.

MERCI LES PIRATAISES! 🙂




Webcam@Berninfo.ch


2005/11/29
Bonne fête aux Radbod, Saturnin !

«C'est lui qui fait défense à la science et au génie d'aller au-delà du missel et qui veut cloître la pensée dans le dogme. Tous les pas qu'a faits l'Europe, elle les a faits malgré lui. Son histoire est écrite dans l'histoire du progrès humain, mais elle est écrite au verso». «Si le cerveau de l'humanité était là devant vos yeux, à votre discrétion, ouvert comme la page d'un livre, vous y feriez des ratures.»
Victor Hugo devant l'Assemblée nationale française, à propos du parti des cléricaux, le 15 janvier 1850

Crazy Credits

Filed under: Cinoche — admin @ 00:00:24
Je viens de me faire les “Crazy Credits” de “Le Film De Les Nuls”… Il s’agit des informations inutiles du générique de fin.
Ca donne :

Batman: BRUCE WAYNE

Spiderman: PETER PARKER

ça en fait : du monde hein ?

Avant toute chose, nous remercions chaleureusement Valérie Lemercier pour sa succulente tasse de thé, bien qu’elle n’ait mis que quinze sucres (*)
(*) Authentique, retournez voir le film et comptez-les !

Nous tenons également à remercier très vivement Tcheky Karyo, Jean-Pierre Bacri, Daniel Gélin, Eddy Mitchell qui ont eu l’amabilité de se faire tuer pour nous

Coupés au montage : Sim, Tom Crouze, Charles Gassot

Coupé au tendon (sinon il était dans le film) : Gérard Lanvin

Avec Chantal Lauby, Alain Chabat, Dominique Farrugia
Mais aussi de vrais acteurs comme : Gérard Darmon

Tulles à vue : KIM ONKU



2005/11/28
Bonne fête aux Quiéta, Sosthène !

Now, my good man, this is no time for making enemies.
Voltaire, deathbed, when asked to renounce Satan

Fracasso

Filed under: Romans — admin @ 00:00:33

Fracasso - Voldemar LestienneBien que rocambolesque, les aventures de nos néo-mousquetaires n’était pas dénuées du style truculent que leur avait conféré leur auteur. On pouvait s’attendre à un accident tant la qualité de son prédécesseur était élevée mais, après la relecture de ce “Fracasso”, je puis vous assurer qu’il en est le digne successeur.
Souvenez-vous: “Furioso” finissait sur l’abandon -à regret- par Philippe de ses amis piégés. Qu’en est il de Fracasso, qu’a donc choisi Voldemar Lestienne?

“On prend les memes et on recommence”?

Non, on double la mise… Et l’intrigue.

Relevant du pur fantasme, Fracasso n’en demeure pas moins une lecture indispensable sitôt le dernière page de Furioso tournée:

C’est excellentissime!!!

Sceptique? Plus d’info et des extraits ici.


2005/11/27
Bonne fête aux Séverin, Siffrein, Virgile !

Les hommes qui disent que les femmes sont frigides ne sont que des mauvaises langues."
Pierre Desproges

Fiat Panda Mobility/M-Budget

Filed under: Bagnole — admin @ 10:50:54

Fiat Panda Mobility/M-BudgetComme pas promis, voici mes impressions quant à l’essai autoroutier de la Fiat Panda Mobility/M-Budget. Il s’agissait pour Anne et moi de rallier le canton de Neûchatel pour une parto^Hie de plaisir avec Zurisque et les siens.

(Et oui, les ceusses qui ont loupé Wasserbourg ont quand même une place dans nos coeurs ! 🙂 )

Confort : Je me suis cogné le genou en entrant dedans mais une fois coincé entre le dossier du siège avant gauche et le volant, j’était plutôt très bien installé (Anne aurait plus à dire de la hauteur de son appuie-tête). Ca, c’était pour l’assise. Ce que j’ai moins aimé, par contre, c’est l’acoustique.
Ca rumine, fulmine, rugit… Et on est vite indisposé par le troupeau de buffle qui nous galope le long des conduits auditifs alors que la voix de Dalida peine à se faire entendre tandis qu’elle me suggère de lui Parler plus bas pour ne pas être entendu. Mais bon, c’est sûr que ce n’est pas une autoroutière… Une citadine, plutôt !

Conduite : Le freinage est plus doux, plus facile à controler que lors de mon test précédent. La conduite en ville est nerveuse, c’est un plaisir de gratter les Audi A8 aux feux. Par contre, sur autoroute, il faut quelques instants avant de lui faire tirer les indispensables 120 km/h nécessaires à notre ponctualité.

Consommation : L’ordinathan… euh… nateur de bord nous a indiqué 6 litres aux 100. On a donc sucé un chouia moins du quart du réservoir. C’est très correct.

Conditions :

  • Temps sec
  • Gel
  • Trafic fluide
  • Réservoir plein.

En résumé, et pour plagier Marv’, “I love hit[cars]. No matter what you do to them, you don’t feel bad.


Les Valseuses

Filed under: Disques — admin @ 00:00:22
Le thème principal de ce film est une merveille. Entre la virtuosité de Grapelli et la richesse de ses arrangements, on est ému aux larmes alors que s’en égrenne l’harmonie.
Cette bande originale a souffert de l’injustement mauvaise réputation de ce film… On l’a associée aux frasques sexuelles d’un Depardieu paillard alors qu’elle en est la clef : l’étincelle de beauté absolue qui fait des Valseuses une chronique intensément poétique.


2005/11/26
Bonne fête aux Conrad, Innocent, Sirice !

Bad facts make bad laws
Frank Zappa

Mellotron

Filed under: Hard — admin @ 00:00:37

Mellotron

Trouvé part hasard grâce à Audiofanzine, un site dédié au Mellotron.
C’est sublime. Il y a même des échantillons sonores !



2005/11/25
Bonne fête aux Catherine, Mercure !

Without deviation from the norm, 'progress' is not possible.
Frank Zappa

Canzonator

Filed under: www — admin @ 11:24:22

La Grossa fait cacaVoici l’applet la plus étonnante qu’il m’ait été donné de voir.

Merci à Digg !


Perte de productivité

Filed under: www — admin @ 10:48:19

80's video games

Trouvé sur Digg.com !

Des jeux d’arcade des années 80 à pratiquer en ligne !



Météo

Filed under: Niouzes — admin @ 06:18:56

Musclor dans le blizzard

Il neige !



Blagalak

Filed under: Konneries — admin @ 00:00:48

Pont de BrooklynC’est deux noirs qui sont en train de pisser du haut du Pont de Brooklyn.
-“Elle est froide aujourd’hui !”, fait le premier.
-“Et qu’est-ce qu’elle est profonde !”, répond le second.

Soyez indulgent… Je suis en train de placer les dernières photos qu’Anne m’a MMSé de NYC.


Next Page »

Powered by WordPress (Important Warning)