Top bar
2006/11/30
Bonne fête aux André, Maxence, Tugdual !

"Why do you sit there looking like an envelope without any address on it?"
Mark Twain

Les Mauvais Garçons

Filed under: Restos — admin @ 00:00:20

Les Mauvais Garçons, Paris"Les Mauvais Garçons", établissement situé rue des Mauvais Garçons dans le Marais, à Paris, propose une cuisine à dominante lyonnaise, c'est à dire qu'on y échappera pas au gâteau de foie de volaille ou aux quenelles.
C'est cependant goûtu même si peu original. Quelques détails m'ont cependant surpris :

  • La baguette que l'on nous y sert est une baguette précuite réchauffée avant d'être servie. Si on y mange donc du pain chimique, celui-ci n'est pas "rassis" du matin.
  • Quelques traces suspectes autour des boutons des portes blanches placards de la cuisine… J'espère que ces traces n'ont pas été commises par la main qui a préparé mon repas.
  • Les verres dans lesquels nous avons bu étaient dépareillés : N'ont ils donc pas de service assez conséquent ?

En résumé : On y mange assez bien mais il me semble que le nouveau propriétaire devrait renforcer sa vigilance quant à l'image qu'il souhaite donner de la qualité de son restaurant. Je pense que ce sera très fréquentable dans environ un an, une fois que les liquidités permettront une réfection optimale des lieux et équipements.




Webcam@Berninfo.ch


2006/11/29
Bonne fête aux Radbod, Saturnin !

I do not believe that any type of religion should ever be introduced into the public schools of the United States.
Thomas Edison

Louise XIV (4/20)

Filed under: Konneries — admin @ 00:00:06

Louise XIV

Louise 14



2006/11/28
Bonne fête aux Quiéta, Sosthène !

The future influences the present just as much as the past.
Friedrich Nietzsche

Zwiebelemärit 2006

Filed under: Insolite — admin @ 10:14:44

Zwiebelemärit 2006C'est juste pour dire que, quand on habite la Vieille Ville, ça fait bizarre d'être submergé de touristes oignonnés, et ce, dès potron-minet… 😎

Dizaines de milliers de personnes au Marché aux oignons à Berne

Le célèbre Marché aux oignons a attiré des dizaines de milliers de personnes dès l'aube à Berne. Avec 41,7 tonnes d'oignons, l'offre était plus faible que l'an passé en raison d'une année mitigée. Près de 49 tonnes avaient été mises en vente en 2005.

Zwiebelemärit 2006La récolte a en effet été moins importante en raison d'un mois de mars humide et d'un mois de juin chaud, selon l'Union maraîchère suisse. Le prix des oignons était donc légèrement plus élevé lors de cette édition. La qualité est en revanche très bonne.

Les visiteurs ont dû débourser 15 francs pour un tresse d'oignons d'un kilo, soit 50 centimes de plus qu'en 2005, ont annoncé lundi les organisateurs. Un tiers des 666 stands vendaient des oignons, les autres proposent des objets d'artisanat ou des produits de consommation.

Les premiers marchands ont dressé leurs trétaux dès 03h00. Pour se réchauffer, les gens ont pu goûter aux tartes aux oignons et aux gâteaux au fromage.

 

Zwiebelemärit 2006Une vingtaine de trains spéciaux ont été mis à disposition des visiteurs. 186 cars, soit 14 de plus qu'en 2005, ont été comptabilisés par la police bernoise. Quelque 20% d'entre eux sont arrivés de l'étranger. Le Marché aux oignons se déroule chaque année le 4e lundi du mois de novembre.


© ats. – Tous droits réservés.

Source: Edicom.CH/ATS

Respect pour les cantonniers qui ont récuré le pavé sitôt la nuit retombée sur ces monceaux de confettis !



The Design of Dissent

Filed under: bouquins — admin @ 00:00:54
Il y a mille façons d'exprimer son mécontentement, mais, comme le dit Banksy, le célêbre graffitiste anglais, seules celles basées sur la créativité de leur auteur sauront porter des fruits en donnant progressivement conscience au public de ce qu'on essaye de lui faire oublier.

Ce livre se présente ainsi comme le portfolio des oppressés, la voix de l'opposition. La gouache des artistes s'y trouve mélée de gouaille et leur palette déborde de leurs acrimonieux plaidoyer.

Voici un beau livre doublé d'une référence historique inédite :

Dans quelques années, quand nos enfants nous demanderont ce que les gens faisaient alors que toutes ses tragédies s'abbattaient sur le monde, nous pourrons leur répondre : "CECI".



2006/11/27
Bonne fête aux Séverin, Siffrein, Virgile !

If you are required to kill someone today, on the promise of a political leader that someone else shall live in peace tomorrow, believe me, you are not only a double murderer, you are a suicide, too.
Katherine Anne Porter

Pas de pitié pour les typos !

Filed under: www — admin @ 00:00:21

TypographeVoici quelques liens trouvés ça et là. De quoi contenter webmestres ou simples rédacteurs :

  • Les règles de base de la typographie (Paris-V).
  • Online color palette generator (donnez lui l'url d'une image, il vous compilera les teintes les plus appropriées)
  • De superbes fontes gratuites.


2006/11/26
Bonne fête aux Conrad, Innocent, Sirice !

La femme est assez proche de l'homme, comme l'épagneul breton. A ce détail près qu'il ne manque à l'épagneul breton que la parole alors qu'il ne manque à la femme que de se taire.
Pierre Desproges

Déjà vu…

Filed under: Konneries — admin @ 00:00:46

One WayVu chez Digg, un site présentant quelques panneaux idiots, de quoi sourire un chouia en cette grise journée.

Bon, ok, c'est nul, mais je ne voulais pas vous envoyer trop directement vers ce site intitulé "Very Funny Ads" où la créativité est plus ostensible. 😉


2006/11/25
Bonne fête aux Catherine, Mercure !

Mon oui est plus qu'un non au non
Jean-Pierre Raffarin

Ca c'est de la rabat !

Filed under: Konneries — admin @ 00:00:47

You save...Vu chez Digg : L'économie du siècle pour cette pile de piles : Environ 700000 brouzoufs.

Bon, ils ont rectifié depuis mais il reste cette excellente affaire… 😉


2006/11/24
Bonne fête aux Chrysogone, Colman, Firmine, Flora, Pourçain !

A méditer
Un enculé de première, c'est un enculé de seconde qui a bien travaillé.
Les Nuls

L'espion est mort… et alors ?

Filed under: Insolite — admin @ 12:13:43

Jean Roucas : On aime ou pas.... Mais c'est pas grave, c'est pour illustrerCa y est : La presse internationale nous bassine de son émoi quant au décès inopportun autant que suspect d'Alexandre Litvinenko, un ancien espion russe.
Je ne comprends pas : Pourquoi tant de larmes et d'indignation ? À l'heure où sort le remake de "Casino Royale" qui nous remémore "the very short life expectancy" des agents "secrets" (c'est à dire plus trop celui-là), il semble étrange pour les gratte-papiers qu'un espion ne meure pas dans son lit. Arrétez vos conneries, les mecs : Un espion signe son contrat d'espion, il en est d'ailleurs (grassement) rétribué en raison de cette évidence : Espionner peut tuer, c'est comme fumer ou conduire.
À la limite, ça signifie qu'il y a un autre espion qui a proprement exécuté son sale boulot, celui de mettre un terme à l'ex-carrière de cestui-là.

Pourquoi la photo ci-dessus ? Il s'agit de Jean Roucas, celui-ci a, un jour, chanté "Les Espions Russes", en rapport avec ce billet, mais dont je n'ai pu retrouver la pochette.


Les plans au cinéma

Filed under: Tech — admin @ 00:00:37
Je ne saurais trop vous recommander de préférer le livre: "Les techniques narratives du cinéma : Les 100 plus grands procédés que tout réalisateur doit connaître" à celui-ci.

En effet: Si il contient de bonne références et quelques intéressantes techniques, les illustrations sont librement inspirées de scènes filmées, celles-ci étant insuffisemment documentées et requérant la visualisation préalable des films citées…

Autant son pendant sus-mentionné parait professionnel dans le sens où son auteur semble avoir choisi la démarche d'une sélection rigoureuse de plans précis, autant le livre que je suis en train de commenter m'a plus l'air d'avoir été rédigé "de mémoire" ou alors dans la hantise de problèmes juridico-légaux avec les ayant droits des oeuvres évoquées.

Enfin, ce livre reste fort clair et utilisable dans le cadre d'un apprentissage cinématographique, donc je lui décerne quand même une bonne note.



2006/11/23
Bonne fête aux Clément, Colomban, Félicité, Lucrèce, Phalier, Rachilde, Trond !

The concept of the rock-guitar solo in the eightees has pretty much been reduced to: Weedly-weedly-wee, make a face, hold your guitar like it's your weenie, point it heavenward, and look like you're really doing something. Then, you get a big ovation while the the smoke bombs go off, and the motorized lights in your truss twirl around!"
Frank Zappa

Bofinger

Filed under: Restos — admin @ 00:00:16

BofingerC'est le samedi 28 octobre dernier que, en sortant de l'Opéra Bastille, nous avions à coeur de trouver au plus vite un avenant endroit où la chère serait goûtue, mais surtout aussi tardive que nous. Nous avons donc opté pour une illustre brasserie, je parle bien sûr de Bofinger.
Bofinger, cadre oblige, ce n'est pas "Beaufinger", mais pas "Bof" non plus. Le cadre à lui tout seul, boiserie et vitraux vaut le coup d'oeil.
On y mange plutôt très bien. J'ai pour ma part opté pour une "Jalousie de boudin" suivie d'une "Choucroute de la mer". C'était plutôt léger mais suffisamment copieux.
Le vin ayant accompagné le tout était un Riesling cuvée 2001 de chez Schlumberger. Très bon également. Les waiters étaient très français, à se chicaner entre eux tout en restant fort chaleureux avec nous. Nous ne nous sommes pas inutilement sentis oppressé par une ambiance "de la Haute".



Next Page »

Powered by WordPress (Important Warning)