Top bar
2007/5/31
Bonne fête aux Perrine, Pétronille, Pierrette !

Heresy is a cradle; orthodoxy a coffin.
Robert G. Ingersoll

Merci à tous!

Filed under: www — admin @ 00:00:25

FonzieSuite à ce billet, je viens d’être contacté par Thierry.

La recherche a pris 295 jour(s) ou:

  • 7 080 heure(s)
  • 424 800 minute(s)
  • 25 488 000 secondes

Merci de m’avoir aidé dans cette recherche, pour la peine, voici le lien du jour! 🙂

Mention spéciale à l’indispensable Antman!



Webcam@Berninfo.ch


2007/5/30
Bonne fête aux Basile, Ferdinand, Jeanne !

The corporation is a true Frankenstein's monster, an artificial person run amok, responsible only to its own soulless self.
William Dugger

Placid & Muzo (9/188)

Filed under: Konneries — admin @ 00:00:27

Placid & Muzo

Merci à P&M


2007/5/29
Bonne fête aux Aldhelm, Aymard, Bona, Géraldine, Maximin, Théodosie !

I don't want to spend explaining myself whole my life. Either you get, or you don't!
Frank Zappa

Astrocaca

Filed under: Science — admin @ 00:00:04

Chiote de l’espaceFunReports (un site lié à la Pravda) raconte que le prince Philip, alors qu’il visitait un centre spatial américain, a eu la curiosité de demander comment les astronautes faisaient caca (il a évidemment utilisé une insipide tournure pour poser sa question, mais je traduis…) dans l’espace (celui qui nous sert de plafond, pas le parallélépipède roulant design de chez Renault).

La réponse est présentée ci-contre… Plus de détails si vous cliquez dessus.



2007/5/28
Bonne fête aux Germain, Guilhem, Guillaume, Lanfranc !

J'ai mes rondeurs mais j'ai mon énergie
Jean-Pierre Raffarin

Quoi-t-est-ce que c’étions?

Filed under: www — admin @ 00:00:32

explosion nucléaire

Vu chez Dvorak: Une série de photos d’un essai nucléaire prises au milliardième de seconde…


2007/5/27
Bonne fête aux Margaret !

Il ne suffit pas d'avoir du talent. Il faut encore savoir s'en servir.
Alphonse Allais

Au Puits Enchanté

Filed under: Restos — admin @ 00:00:31

Au Puits Enchanté

Hier, je vous ai raconté comment nous nous sommes rendus chez Bernard et Catherine en Bourgogne. Aujourd’hui, je vais vous raconter comment nous avons concilié cette visite avec un chouias de tourisme:

Bernard et Catherine ont 5 enfants, ça fait beaucoup de tintouin pour eux de devoir en plus assumer l’hébergement d’une paire d’amis. C’est la raison pour laquelle nous avons spontanément décidé de profiter d’un “Logis de France” situé dans la ville voisine: Saint Martin En Bresse.

L’endroit en question s’appelait “Au Puits Enchanté“. Hôtel 2 étoiles, restaurant aussi.
Arrivés un peu tard le vendredi soir, nous eûmes cependant la chance d’essayer la cuisine de Jacky Chateau.

J’ai un peu mis mes habitudes alimentaires de côté et me suis essayé au menu découverte à 30€: Apéritif maison (Crémant/pêche de vigne), Foie gras (maison), poulet de Bresse (maison) aux morilles, fromages, fondant (maison) au chocolat avec sa glace (maison) à la pistache, le tout arrosé d’un Mercurey Blanc de 2002 (1999 a été une année merdique, à mon goût: trop de pluie pendant l’été).

Ce repas a été mémorablement délicieux. Jacky sait y faire. J’ai aussi réalisé à quel point j’aime le Bourgogne blanc, pas seulement le Mâcon-Villages. Franchement, il y a des fois où je suis content de ne pas être un végétarien intégriste, parce que:

  1. J’aurais loupé quelque chose
  2. ça ne m’aurait même pas embêté
  3. je n’aurais jamais trouvé un restau veggifornien dans un tel bled

Bref, c’était un restau comme je n’en ai que trop rarement essayé et où je reviendrai bientôt (baptême du petit dernier prévu sous peu: on arrivera l’avant-veille histoire de faire un détour par les cavhospices de la proche ville de Beaune).

Au Puits EnchantéNous avons ensuite dormi sur place.

La chambre était modeste mais confortable, nous disposions de notre propre salle de bains.

Une petite télé histoire de poursuivre avec tristesse notre constatation du naufrage culturel du pays dont je songe de plus en plus à abandonner la nationalité… Heureusement que les richesses du terroir me retiennent avec cette envoûtante fermeté.

Pour en revenir à l’hôtel, ils auraient un besoin d’une rénovation mais… bottom-line: on y dort aussi bien que chez des amis (sans enfants), et le petit-déj (compris dans les 64€ de la chambre double) vaut le coup: Entre les croissants, la baguette fraiche du boulanger du village et le pichet de cet excellent espresso et le miel (maison!) du père Chateau, on ne regrette pas d’avoir choisi cet endroit.



2007/5/26
Bonne fête aux Anne-Marie, Bérenger, Eleuthère, Godon !

You can almost hear the sound of the vacuum created by bloggers thinking that their words matter when the people with control don't even know how to read the tubes. Lick a stamp or march- that's harder to ignore.
Cmdr Taco

Renault Modus

Filed under: Bagnole — admin @ 00:00:03

Renault ModusComme toujours, voici mes impressions quant à l’essai autoroutier de la Renault Modus. Il s’agissait pour Anne et moi de rallier la Bourgogne où une famille d’amis viennent de déménager suite à la reconversion réussie de Monsieur dans l’artisanat…

Ce qui fait de cet ancien informaticien Miagiste l’un de mes héros personnels… 😎

Confort : Bien qu’on y soit aussi serré, on se croirait dans un oeuf: C’est spacieux, à l’avant, en tous cas, et lumineux. Une bonne voiture où on n’attrape pas de crampes après 4 heures de nationales à travers le Jura, puis la Bresse.

Conduite : Pas nerveuse du tout. Je pense qu’elle a tenu le 0-100km/h en quelques 15-25 secondes… Mais bon, on a profité du paysage.

Consommation : 596km, 42,25 litre, environ 8 litres et demi aux cent. Un seul plein nous a suffit. Nous l’avons fait à l’arrivée, histoire de rendre le véhicule comme il convient.

Conditions :

  • Temps sec, quelques ondées ça et là.
  • entre 15 et 25oC, selon l’altitude.
  • Trafic fluide… Un peu ralenti au niveau des frontières.
  • Réservoir plein.

En résumé, et pour plagier Marv’, “I love hit[cars]. No matter what you do to them, you don’t feel bad.


2007/5/25
Bonne fête aux Bède, Salomé, Sophie !

Those who cannot understand how to put their thoughts on ice should not enter into the heat of debate.
Friedrich Nietzsche

À la bonne heure…

Filed under: www — admin @ 00:00:52



2007/5/24
Bonne fête aux Donatien, Maël, Rogatien !

Scientology, how about that? You hold on to the tin cans and then this guy asks you a bunch of questions, and if you pay enough money you get to join the master race. How's that for a religion?
Frank Zappa

Screw Google

Filed under: www — admin @ 00:00:23

ScroogleIl y a de plus ne plus de raisons de ne pas aimer Google, disons que la perspective d’une entité qui à coups de pubs (je sais, de qui me moqué-je…) ou de recherches arrive à nous tracer au fil de notre exploration réticulaire n’est pas pour nous enchanter.

Si on savait filtrer les pubs, restait à s’occuper des cookies habilement placés pendant nos recherches. Scroogle est là pour cela: On lui confie la requête qu’il l’envoie à Google qui donc ne nous “voit” plus.

Il serait intéressant de voir au boût de combien de temps cet utilitaire sera banni par Google… D’où ma proposition: utilisez-le quand vous le pouvez, quelqu’un s’apercevra forcément de quelque chose.



2007/5/23
Bonne fête aux Didier, Guibert !

I didn't think it was physically possible, but this both sucks *and* blows
Bart

Placid & Muzo (8/188)

Filed under: Konneries — admin @ 00:00:47

Placid & Muzo

Merci à P&M


2007/5/22
Bonne fête aux Emile, Emilie, Loup, Marguerite, Quitterie, Rita !

"Pour pouvoir stabiliser la population mondiale, il serait nécessaire d'éliminer 350 000 personnes par jour. C'est une chose horrible à dire, mais c'est tout aussi horrible de ne pas le dire."
L'océanographe Jacques Cousteau (1910-1997), publié dans le Courrier, une publication de l'UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)

Volta

Filed under: Disques — admin @ 00:00:46
Björk est l’un des personnages les plus atypiques et attachants de toute l’histoire de la pop-music.

À l’instar d’un Zappa, elle a arpenté tous les styles, allant du contemporain (Selma’s song) au Jazz (It’s all so quiet) en passant par la dance sans compromis (Debut).

Volta constitue une sorte de retour aux sources, on y retrouve un style évoquant la pop 80’s des Sugarcubes -où elle a autrefois volé la vedette au chanteur-. Ces sonorités lo-fi de boite à rythme saturée, subtilement arrangée à l’aide de son incontournable ProTools, sont un régal pour mes oreilles de mélomane audiophile-wannabe. Le reste est de la même veine, même si le beat en lui-même change systématiquement d’une piste à l’autre: Björk est un parangon de diversité.

Franchement, ce dernier Björk me fait réellement souhaiter qu’il ne soit pas LE dernier.

Merci, Björk!



Next Page »

Powered by WordPress (Important Warning)